Qu’est ce qu’USP7 ?

Le corps humain est constitué de milliards de ”cellules” comportant chacune un noyau. Ce noyau renferme toute notre information génétique. Celle-ci est contenue dans nos 23 paires de chromosomes qui contiennent eux-mêmes notre ADN. Le gène est un morceau de cet ADN qui correspond à une information génétique particulière et qui code une protéine unique. Il y a environ 20.000 gènes dans chaque cellule. ​

​Le gène USP7 (Ubiquitin Specific Peptidase 7) est présent sur le chromosome 16. Il code pour une protéine qui joue un rôle fondamental dans :

 – La suppression des tumeurs cancéreuses,
 – La régulation transcriptionnelle,
 – La réponse immunitaire
 – Le recyclage des protéines.

​Dans notre cas on se penche plus particulièrement sur le rôle de recyclage des protéines.

Dans ce cadre l’USP7 a pour rôle « d’étiqueter » les protéines qui doivent être détruites par le protéasome, sorte de « broyeur » présent dans toutes les cellules vivantes.

Les patients qui sont nés avec une anomalie sur le gène USP7 présentent donc un dysfonctionnement. L’anomalie peut être soit une mutation soit une délétion. Dans le cas d’une mutation, l’anomalie génétique n’est ni héritée du père ni de la mère, elle est alors dite De novo.​

Les patients atteints par une mutation ou une délétion sur le gène USP7 peuvent présenter:
 – Un retard plus ou moins important du langage
 – Des troubles de développements moteur
 – Des troubles de développements mental
 – Des troubles du spectre autistique


Le diagnostic

Cette maladie est diagnostiquée et diagnosticable grâce à un examen qui se nomme séquençage haut débit ou exome (en anglais : Whole Exome Sequencing ou WES) qui consiste à analyser les 20.000 gènes un par un comme si l’on étudiait chaque page de 20000 encyclopédies pour y déceler des fautes d’orthographe ou des mots manquants.

Un diagnostic peut également être réalisé à partir d’une analyse de chromosome microarray.

​Info : Le premier séquençage complet d’un génome humain s’est achevé en 2003 et a nécessité une dizaine d’années de travail, avec un investissement total de 2,7 milliards de dollars. Le coût du séquençage haut débit étant en baisse continuelle (1M€ en 2000 – moins de 1000€ en 2018), nous espérons pouvoir identifier de nouveaux cas dans le monde grâce à une recherche active de l’association.


Les symptômes

Basé sur l’étude de janvier 2019, sur 23 patients atteints par une mutation sur le gène USP7, voici les symptômes cliniques mis en évidence par les équipes américaines du Baylor college of Medicine de Houston :

Il est important de noter que tous les patients ne présentent pas les symptômes listés. Les recherches qui seront menées en 2020 permettront de confirmer le lien entre les symptômes​ et la mutation du gène USP7. Les troubles listés ci-dessous sont ceux constatés chez les patients ayant une mutation du gène USP7 à date.


Troubles comportementaux

 – Retard de parole (certains patients ne parlent pas)
 – Retard de développement / déficience intellectuelle
 – Anomalies comportementales (comportement agressif, crises de colère, impulsivité, compulsivité, entêtement, comportement manipulateur)
 – Troubles du spectre autistique
 – TDAH (Troubles de Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité)
 – Grattage de la peau


Troubles physiques

 – Caractéristiques faciales dysmorphiques
 – IRM anormale
 – Hypotonie
 – Anomalies oculaires (ésotropie, myopie, strabisme, nystagmus)
 – Problèmes d’alimentation (y compris le besoin d’une technique d’alimentation spéciale
 – Reflux gastro-œsophagien
 – Epilepsie
 – Hypotonie néonatale
 – Hypogonadisme
 – Asthme
 – Allure anormale
 – Difficulté à prendre du poids
 – Apnée du sommeil / perturbation du sommeil
 – Constipation chronique
 – Petite taille
 – Scoliose ou cyphose
 – Problème de succion à la naissance
 – Contractures
 – Petites mains
 – Petits pieds
 – Gain de poids excessif
 – Diarrhée chronique
 – Diminution du mouvement fœtal
 – Dysplasie de la hanche
 – Difficultés auditives